Parcours typiquement atypique

J’ai passé mon enfance au milieu des histoires des “adultes”. J’entendais déjà la complexité des rapports humains, la dévalorisation, le rejet, l’incohérence sur fond de résistance et de tolérance. Cela me fascinait d’écouter toutes ces histoires, d’en explorer leurs mystères et leurs liens avec la grande Histoire.

Mon “héros” était un scribe à tête d’ibis infiltré chez les pharaons d’Egypte ancienne. Véritable agent double, sa plume avait le pouvoir de libérer les chaînes du peuple bâtisseur réduit en esclavage.

Je voulais être à la fois archéologue, anthropologue, avocate pénale, décoratrice d’intérieur… et étudier tout au long de ma vie. C’était n’importe quoi ! J’y voyais pourtant une cohérence sans être capable d’expliquer quel serait mon vrai métier plus tard. J’avais de la chance, personne ne me posait la question !

Où ces rêves m’ont-il guidée par la suite? Voici en résumé mon parcours de ces 10 dernières années :

Idéalisme, sciences humaines et poésie

J’ai fait toutes mes études à Sciences Po Paris et à l’université de droit de Leiden (Pays Bas). Je suis diplômée d’un Master 2 spécialisé dans les enjeux de santé et de droits humains dans les relations internationales et je me suis formée aux pratiques narratives à la Fabrique narrative de Bordeaux. 

Conscience écologique et engagement social

J’ai fait une pause d’une année pendant mes études pour m’engager dans un service civique auprès de l’ONG Anciela, à Lyon. J’ai découvert de plus près la dynamique de l’ESS, le militantisme et même le théâtre participatif. Avec les autres volontaires de l’équipe, ma mission était de créer et d’animer des clubs autour des thématiques de la démocratie et du développement durable pour les citoyens, dans un principe non-hiérarchique et d'utilité de la voix de tous, y compris des enfants de 5 ans ! Il s'agissait de les aider à exprimer leur vie citoyenne et mettre en place des projets et actions concrets à l’échelle de leur territoire. En intervenant dans des zones d’éducation prioritaire, je me suis posée beaucoup de questions sur l'équité et l'égalité des chances et de comment l’engagement écologique pouvait aussi rétablir plus de justice sociale. De ce questionnement j’en ai écrit une proposition de projet aux villes de Fleury Mérogis et Sainte Geneviève des Bois où j’ai pu m’impliquer dans le développement du dispositif appelé à l’époque Parcours citoyen.

Solidarité internationale, des dons et des hommes

Une fois diplômée, j’ai travaillé pour l’ONG médicale internationale Solthis (Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé), en contexte de crise Ebola dans ses pays d’intervention en Afrique de l’ouest. J’ai aidé l’équipe du siège à refondre l'identité de l'ONG et intégrer une stratégie de mécénat. Je me suis occupée du projet de refonte de son site internet et de ses outils de communication interne. C’est l’expérience qui m’a le plus appris sur la nécessité de comprendre les besoins métiers, l’importance de capitaliser les savoirs d’une organisation, la complexité et le langage technique, l’univers web et l’art du métier de communicant.  

Esprit critique et transdisciplinarité

J’ai travaillé deux années comme Chargée de projets d’enseignement en ligne et de communication à l'Institut Pasteur, en partenariat avec le Cnam. Une expérience riche au sein d’une organisation multidisciplinaire œuvrant sans relâche pour la santé mondiale, environnementale, animale et humaine. J'ai eu le privilège de travailler avec de brillants chercheurs passionnés et passionnants et en nourrir une réflexion sur le rôle du chercheur-citoyen et du citoyen-chercheur.

Connaissance de soi et entrepreneuriat

Et me voici depuis janvier 2018 communicante indépendante au service des indépendants.

Après plus de six années à faire du mieux que je pouvais pour m’adapter à différentes fiches de poste, j’ai opéré un mouvement inverse en adaptant mon métier à ma personnalité. Je me suis lancée, guidée par ce héros imaginaire du scribe avec la ferme intention d’aider l’autre à libérer l’expression de sa vision, de sa pratique et de sa propre intention de contribuer à un monde plus juste et plus en paix.

A l’heure où beaucoup de personnes se sentent appelées à un retour à soi, à plus d’authenticité et d’intégrité, comment véritablement se distinguer sans imiter ?

C’est sur ce point que j’avais envie d’apporter mon grain de sable.

Mettre des mots sur un parcours, des connaissances, des questionnements et honorer la personnalité: une vocation au service de la vôtre.


Découvrir mes accompagnements